Developpement personnel

Apprendre à vivre seul(e) #1

Parfois on se retrouve dans des situations où nous sommes face à nous meme sans y être préparé (séparation, déménagement…)
C’est dans des moments comme ça qu’on a besoin de s’occuper, de trouver des activités pour occuper son esprit.
Il est important de ne pas vouloir surcharger son esprit pour ne pas avoir besoin de penser aux restes car nos questions et nos émotions nous rattrapent toujours.
Il faut arriver à prendre du temps pour soi, réussir à vivre seule pour être bien avec soi même. C’est ainsi que vous arriverez par la suite à être bien avec quelqu’un car vous vous connaîtrez vous mêmes.

1- La lecture

Tu peux lire n’importe quel livre, de la science-fiction aux histoires vraies. Personnellement j’en profite pour explorer et accroître mon développement personnel et tenter de devenir une meilleure version de moi même au travers d’une vision positive.
Actuellement je suis en pleine lecture du fameux livre « Ta deuxième vie commence lorsque tu comprend que tu n’en a qu’une » – Raphaelle Giordano et le livre “Les 5 blessures qui empêchent d’être soi même”- Lise Bourbeau qui est en attente de relecture pour pouvoir bien comprendre tout son sens et ainsi menaient à la guérison de certaines blessures émotionnels.

2- Le sport

Pour ceux qui me connaissent un peu, vous savez que le sport c’est nouveau dans ma vie 😅
Mais depuis Janvier, je m’y accroche (résolutions 2019 obligent) et ça fait un bien fou.
D’accord au début on galère, on veut abandonner mais je te promet que petit à petit on y prend goût et on en redemande.
D’un point de vue personnel, j’ai la chance d’avoir un coach sportif (je te fais un bisou Marc si tu passe par là) ; vous pouvez le retrouver sur son Instagram @move_in_pleasure.
Dans un premier temps, il m’a aidé à tenir le rythme,la motivation et l’importance de la régularité des entraînements.
Ensuite, l’accompagnement sportif a proprement parlé : mon niveau, les effets des exercices sur mon corps, réajuster les exercices suivant mes sensations…
Et pour finir, le suivi en rapport avec les objectifs fixés au préalable. Pour ma part, muscler l’ensemble de mon corps.
En effet le sport a des bienfaits parfois méconnus, en voici quelques uns :
il permet la sécrétion d’hormones telle que l’endorphine, une hormone génératrice de plaisir
il permet une meilleure oxygénation du corps et donc du cerveau également ce qui accroît les performances intellectuelles suite à son optimisation
il permet l’évacuation du stress, un bienfait produit encore une fois par l’endorphine. On s’avère l’esprit et on met de côté nos tracas du quotidien
il favorise le sommeil. En effet une bonne fatigue physique est la garantie d’un sommeil profond.

3- Les ami(e)s et l’entourage

Pour ce dernier conseil, il est important d’être entouré (même virtuellement).
Nous avons besoin d’évacuer nos problèmes parfois tes amis, de vrais amis sont à ton écoute. Mais il est possible que tu ne souhaite pas en parler, pour diverses raisons, peur de montrer ses faiblesses, peur de déranger ou d’autres… et pourtant je peux te garantir que ça fait du bien pour toi car tu n’as plus tous le poids sur tes épaules mais également à ton entourage car ils ne s’inquiètent pas du fait qu’il ne soient pas au courant, ils se sentiront importants à tes yeux et les relations en seront sur meilleures.
Une fois les choses négatives extériorisaient, vous pouvez ne plus jamais en parler par la suite mais reste entouré, sors dans la rue, dans un bar, va boire un verre, va au cinéma ou autres mais ne reste jamais seule chez toi sous ton plaid en te demandant combien de chat tu vas adopter pour finir ta vie.


Alors prend ta vie en main et fonce !

Célia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *